Ursula K. Le Guin – De l’autre côté des mots

Autrice amé­ri­caine, Ursula K. Le Guin (1929−2018) a lar­ge­ment écrit au sein des lit­té­ra­tures de l’i­ma­gi­naire, mais pas seule­ment. De la science-fiction à la fan­ta­sy en pas­sant par la poé­sie, la musique ou même la tra­duc­tion, cette grande dame de l’i­ma­gi­naire nous laisse des chefs-d’œuvre tels que La Main gauche de la nuit, Les Dépossédés, Le nom du monde est forêt, et tant d’autres. Ses ouvrages étaient l’oc­ca­sion de réflexions et d’ex­pé­riences de pen­sée fémi­nistes, anthro­po­lo­giques, poli­tiques ou encore sociales, contri­buant à la nais­sance de nom­breux mondes inou­bliables. De l’autre côté des mots est une mono­gra­phie de plus de trente articles rédi­gés par une large assem­blée d’au­teurs et d’au­trices pas­sion­nés qui cherchent, au tra­vers de leurs écrits, à rendre hom­mage à cette figure majeure de la lit­té­ra­ture américaine.

Sous la direc­tion de David Meulemans.

Sommaire :

1 – David MEULEMANS, Préface, pages 8 à 9, pré­face
2 – Aurélie THIRIA, Une vie d’é­cri­ture, pages 10 à 25, article
3 – Marc ATALLAH, Les Murs uto­piques peuvent-ils être bri­sés ? Une lec­ture des Dépossédés d’Ursula Le Guin, pages 26 à 37, article
4 – Alice CARADÉBIAN, Traverser l’a­bysse des­sé­ché et détruire des murs : trans­gres­sion et proxi­mi­té de l’u­to­pie dans Les Dépossédés, pages 38 à 55, article
5 – Ketty STEWARD, L’Utopie des Dépossédés au prisme des théo­ries du temps, pages 56 à 63, article
6 – Thomas SPOK, Ursula K. Le Guin, pre­mière Archimage de Terremer, pages 64 à 73, article
7 – Vincent BONTEMPS, Le Cycle de Terremer, pages 74 à 87, article
8 – Adrien PAUCHET, Les Contes de Terremer : Le poids d’un nom, pages 88 à 95, article
9 – Vivien FÉASSON, Le Tehanu ou la ques­tion de l’é­cri­ture fémi­niste en fan­ta­sy, pages 96 à 113, article
10 – David MEULEMANS, Entretien avec Stéphanie Nicot, essayiste et antho­lo­giste, pages 114 à 121, entre­tien avec Stéphanie NICOT
11 – Claude ECKEN, L’Autre Côté du rêve d’Ursula K. Le Guin, pages 122 à 155, article
12 – Franck THOMAS, L’Autre côté de l’é­cran, pages 156 à 187, article
13 – David CREUZE, Le Guin musi­cienne, pages 188 à 199, article
14 – luvan, Music and Poetry of the Kesh, pages 200 à 203, article
15 – Aurélie THIRIA, Perpétuelle étran­gère : Ursula K. Le Guin ou la poé­sie du regard exté­rieur, pages 204 à 215, article
16 – Carole FILLIÈRE, Ursula K. Le Guin ou les ter­ri­toires de la tra­duc­tion, pages 216 à 233, article
17 – Jean-Louis COURRIOL, Le Guin tra­duc­trice du rou­main : ques­tions pour Gheorghe Sasarman, pages 234 à 240, entre­tien avec Gheorghe SASARMAN
18 – Gwennaël GAFFRIC, Le Tao d’Ursula, pages 242 à 265, article
19 – Clara VERT, Ursula K. Le Guin est-elle la grand-mère d’Harry Potter ?, pages 266 à 275, récit
20 – Florence KLEIN, Lavinia d’Ursula K. Le Guin : des regrets de Virgile à la réécri­ture de L’Énéide au fémi­nin, pages 276 à 315, article
21 – Bernard HENNINGER, Ursula K. Le Guin, roman­cière réa­liste, pages 316 à 331, article
22 – Bernard HENNINGER, Questions à Ursula K. Le Guin, pages 331 à 337, entre­tien avec Ursula K. LE GUIN, trad. Anne-Judith DESCOMBEY
23 – Jeanne‑A DEBATS, De l’in­fluence des rayons gam­ma sur le com­por­te­ment des Papadalupapadipus, pages 338 à 347, article
24 – Gérard KLEIN, Ursula K. Le Guin : le livre d’or, pages 348 à 363, pré­face
25 – Xavier DOLLO, Ursula K. Le Guin et la presse spé­cia­li­sée en France : un pano­ra­ma rapide et suc­cinct, pages 364 à 375, article
26 – Pierre-Paul DURASTANTI, Jalons per­son­nels d’une balade en com­pa­gnie d’Ursula K. Le Guin, pages 376 à 379, article
27 – Olivier CIECHELSKI, Éloge de l’ombre et de l’eau, pages 380 à 393, article
28 – Francis GUÉVREMONT, Home : un mot très simple et pour­tant intra­dui­sible, pages 394 à 401, article
29 – Caroline-Isabelle CARON, Apprendre à se poser des ques­tions, pages 402 à 405, article
30 – Olivier PAQUET, Le Temps et les mots, pages 406 à 409, article
31 – Xavier MAUMÉJEAN, L’Art de l’i­ma­gi­naire, pages 410 à 419, article
32 – Élisabeth VONARBURG, À pro­pos d’Ursula K. Le Guin, pages 420 à 427, article
33 – David MEULEMANS, Remerciements, pages 431 à 431, notes


Commander ce livre chez votre libraire

Commander ce livre en ligne

(aucun de ces liens n’est sponsorisé)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *